top of page
  • Photo du rédacteurJean Noël Bruère

AU SECOURS! JE NE M’ENTENDS PLUS AVEC MON BOSS, QUE FAIRE ?




C'est la question posée par Jacques, ingénieur dans une grosse société depuis cinq ans et qui fait face à une relation de plus en plus difficile avec Alain, son supérieur hiérarchique.


Il adore malgré tout son boulot actuel, et il est à la recherche de solutions pour améliorer le climat et retrouver sa sérénité au travail.


Pas simple, le cas de Jacques, n'est-ce pas? Voici quand même en 4 étapes ce qu'il pourrait faire et ce qui pourrait l'aider:


Étape 1 : Identifiez la source des conflits


Commencez par une réflexion sur la nature exacte des tensions avec Alain.


Prenez des notes factuelles sur les incidents spécifiques, les comportements et les reproches éventuels que vous recevez.


Mettez si possible à l'écart les aspects émotionnels pour vous focaliser sur les faits concrets à l’origine de ce mauvais climat.


Les sources potentielles incluent par exemple :


  • Horaires de travail


  • Manque de rigueur


  • Non-respect des processus


Vous déterminerez ainsi si tout ça relève de malentendus, de différences de méthodologie, ou de traits de personnalité incompatibles.


Étape 2 : Analysez vos traits de caractère et ceux de votre boss


Pour mieux comprendre la dynamique du conflit, identifiez vos propres traits de caractère et ceux de ce cher Alain.


Parmi ces 4 profils, où le positionnez-vous et où vous placez-vous vous-même ?


1.   L'Organisateur (Jules César) : Rigueur, organisation, méthode.


2.   L'Autoritaire (Napoléon) : Commandement, exigence, pragmatisme.


3.   Le Fédérateur (Eisenhower) : Négociation, convivialité, délégation.


4.   Le Visionnaire (Alexandre le Grand) : Créativité, manque de formalité, relationnel.


Les différends surgissent souvent lorsque des personnalités opposées travaillent ensemble. Par exemple, un "Autoritaire" pourrait avoir des difficultés avec un "Fédérateur".


Cette analyse peut vous offrir un début d’explication et un point de départ pour trouver des solutions adéquates.


Étape 3 : Mettez en place un plan d'actions


a) Communication constructive


Si Alain critique systématiquement tout ce que vous faites, tentez de clarifier avec lui, calmement, ses attentes.


Demandez-lui comment il préfère que vous abordiez certaines tâches. Accompagnez vos discussions de documents écrits ou de comptes rendus pour des références claires.


b) Et s’il est caractériel


Identifiez les moments où il est le moins irritable et placez-y adroitement vos interactions importantes.


Gérer le stress ambiant collectivement avec vos collègues peut aussi être une bonne solution. Les stations devant la machine à café sont aussi faits pour ça.


c) Adaptez votre organisation


Si votre manière de travailler est source de reproches, proposez une nouvelle méthode de travail et engagez-vous à faire le point après quelques semaines.


Prenez les feedbacks d'Alain au sérieux et ajustez-vous en conséquence.


d) Instituez si besoin une transparence sur vos horaires et vos priorités


Pour les possibles critiques sur votre ponctualité ou votre gestion des tâches, un carnet de bord détaillant vos occupations quotidiennes peut être utile.


Pour attester de votre bonne foi, impliquez Alain dans la gestion de vos priorités.


Étape 4 : Communiquez ouvertement et avec honnêteté


Trouvez un instant propice pour évoquer franchement vos tensions avec Alain. Voici deux accroches possibles, parmi d'autres:


  • "Je suis préoccupé par notre relation de travail et j'aimerais en parler pour mieux comprendre et résoudre les tensions."


  • "Il semble y avoir une tension entre nous, et j'aimerais discuter de nos interactions pour éviter que la situation ne s'aggrave."


Maintenez une communication respectueuse et laissez de la place pour l'écoute mutuelle.


Évitez les blâmes et les jugements de valeur. Là, un recours à la communication non violente (CNV) peut là vous aider.


Et quand tout ça devient vraiment intenable


Si malgré tous vos efforts, les tensions persistent et la relation avec votre n+1 ne s'améliore pas, vous pouvez envisager d'autres choix :


1. Faire un pas de côté


  • Tentez de prendre les choses moins à cœur, en vous focalisant sur les aspects positifs de votre travail.


2. Trouver l'appui d'une tierce personne


  • Signalez votre situation à votre n+2, le chef d'Alain, même si c'est risqué, au département des ressources humaines, ou envisagez une médiation professionnelle.


3. Changer de service


  • Explorez la possibilité d’une mutation au sein de l'entreprise.


4. Et en dernier recours


  • Si la situation devient ingérable malgré tous vos efforts, envisagez de chercher une nouvelle opportunité de carrière.



 


Et rappelez-vous bien


Votre bien-être et votre santé psychologique sont prioritaires.


Travailler dans un environnement sain est crucial pour une productivité et une satisfaction durable.


Certaines relations professionnelles peuvent ne pas fonctionner malgré tous vos efforts. Dans ce cas, il est raisonnable de regarder ailleurs pour un environnement de travail plus sain.



 

Auteur : Jean-Noël BRUERE

Droits réservés : COACH REUNION CONSULTING 2024 ®

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page