top of page
  • Photo du rédacteurJean Noël Bruère

L'optimisme discret du coach



« C’est un problème que j’ai depuis longtemps. J’ai déjà vu plusieurs coachs et ça n’a pas marché. Des amis m’ont dit que vous les aviez aidés à s’en sortir, c’est pour ça que je viens vous voir. Je suis un peu découragé. Voilà mon problème : …………….. Pouvez-vous me sortir de là ? »


Le conseil du superviseur


Réfléchissez bien avant de répondre : « Mais bien sûr monsieur le client, par où voulez-vous commencer ? »


Si vous vous y hasardez, vous risquez d’induire chez la personne une résistance qui vous pénalisera pendant le reste du coaching.


En clair, vous lui aurez fait la même réponse que les autres coachs avant vous, au risque de passer pour un charlatan, un de plus.


Ce client bloque sur son problème, on devine que chaque tentative frontale pour le résoudre a aggravé son stress et réduit ses chances d’y arriver. A vous donc de dédramatiser calmement sa situation, et avec empathie.


« Vu ce que vous m’en dites, ça va sans doute prendre du temps, on va y aller doucement »


Est une bien meilleure réponse, apaisante, actant le vécu difficile du client, mais ouvrant la voie vers une résolution de son problème.


En tant que coach et dans cette situation, il est utile de savoir vous montrer (avec sincérité bien sûr) pessimiste explicite et optimiste implicite.



Auteur : Jean Noël BRUERE

Droits réservés COACH REUNION CONSULTING 2023 ®

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page