top of page
  • Writer's pictureJean Noël Bruère

" Au secours ! Je bosse comme un malade!" - 5 conseils pour vous en sortir



Question de Christian, abonné à Coach Réunion Consulting.


« Je travaille excessivement, dépassant souvent 70 heures hebdomadaires, ce qui nuit à ma santé et à ma vie de famille (j'ai trois jeunes enfants). Je cherche à comprendre les causes de ma situation et à avoir des conseils pour diminuer mon rythme de travail et parvenir à un équilibre de vie. »


 

Ma réponse :


Votre compulsion à travailler trop, comme tout excès, peut être une forme d'addiction, où tout manque brutal pourrait induire une insupportable sensation de vide ou de culpabilité. Tout changement dans ce domaine doit donc être envisagé avec prudence.


Elle peut avoir plusieurs causes, dont certaines profondément ancrées dans votre personnalité.


Vous avez probablement un sens aigu des responsabilités, renforcé par la peur des effets de tout relâchement de votre part sur la sécurité financière de votre famille.


Cette crainte de ne pas en faire assez vous pousse à dépasser les limites du raisonnable, à chercher d'incessantes surenchères.


Votre conscience tourmentée de "coupable" de surmenage, alimentée par une insatisfaction chronique vous incline à privilégier la quantité de travail au détriment de la qualité.


Ne pas travailler assez revient pour vous à gaspiller votre vie et à prendre un retard insurmontable sur l’échéancier intenable que vous vous imposez quotidiennement.


Sensation de noyade…


Cette hyperactivité compulsive reflète en outre un désir de compétition avec vous-même, une quête épuisante et dangereuse pour dépasser constamment vos propres capacités.


 

Voilà pour les causes, voici maintenant cinq conseils pour vous aider à vous sevrer de votre drogue « travail » :


Premier conseil: Adoptez des mesures pour rééquilibrer votre emploi du temps.


Envisagez une réduction progressive (j’insiste sur cette progressivité) de vos heures de travail et l'adoption graduelle d’un rythme qui respecte mieux vos besoins et ceux de votre famille.


En parler avec elle peut être un bon début, vous pourrez ainsi trouver appui et compréhension.


Deuxième conseil: Devenez un « paresseux actif ».


Il s’agit là de vous reprogrammer non seulement pour travailler rapidement et efficacement, mais également pour accorder une importance centrale au repos, à la recharge émotionnelle et physique, afin de maintenir votre performance sans épuisement.


Comprenez que travailler moins ne signifie pas produire moins et que bien au contraire, travailler de manière plus ciblée et concentrée peut augmenter la productivité et la qualité de votre travail.


Troisième conseil: Choisissez des activités, un métier qui vous passionnent.


C’est le secret pour transformer l’assommant travail/contrainte et un agréable travail/plaisir.


Pourquoi pas entreprendre un bilan de compétences ?


Quatrième conseil: Établissez des limites saines entre vie professionnelle et vie personnelle, et apprenez à dire "non" aux sollicitations « hors limites ».


Soyez en conscient, votre santé et votre bonheur ne sont pas en opposition avec votre succès professionnel, mais ils en constituent plutôt le socle.


Cinquième conseil: Acceptez de vous faire aider.


N'hésitez pas à solliciter l'aide d'un professionnel si vous avez du mal à gérer seul cette transition.


Un coach professionnel peut vous tenir la main pour repérer, comprendre et corriger les attitudes qui créent et qui maintiennent votre surinvestissement au travail .


 

Et par-dessus tout, rappelez-vous que votre capacité à être présent et actif pour votre famille et pour vous-même est aussi précieuse que les efforts que vous déployez au travail.


La véritable mesure de votre succès est votre capacité à mener une vie équilibrée et épanouissante, tant personnelle que professionnelle.

 



Auteur : Jean-Noël BRUERE

Droits réservés : Coach Réunion Consulting 2024 ®

2 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page