91 éléments trouvés pour «  »

Posts de blog (65)

  • La stratégie identitaire: Pour booster sa carrière

    Vous vous demandez pourquoi vous, professionnel sérieux, appliqué et efficace, atteignant vos objectifs et à la tête d’une équipe qui tourne bien, vous vous faites invariablement coiffer au poteau par des collègues moins méritants. Qu’est-ce qui peut polluer ainsi l'entendement de votre hiérarchie? Réponse: Les dirigeants restent des humains qui peuvent être trompés par d’habiles manipulateurs. Regardez autour de vous et observez comment font ces collègues si peu performants pour obtenir sans trop se fatiguer primes, avancements, promotions et autres gratifications. Sans illusion sur la sagesse des décideurs, la plupart d’entre eux ont adopté une «stratégie identitaire», bien utile pour se mettre en valeur, pour se mettre en scène. Ils consacrent ainsi une partie de leur énergie et de leur temps à leur auto-promotion, au «paraître», et à diffuser autour d’eux un halo (trompeur) de compétence, d’implication dans le travail. Si à votre tour vous souhaitez bénéficier de ce genre de «coupe file» et si ces procédés déloyaux ne vous rebutent pas, vous pouvez piocher dès maintenant dans ces quelques recettes éprouvées: Pour paraître très impliqué : - Quand c’est possible, arrivez le dernier aux réunions (10 à 15 mn en retard) en lâchant quelque chose du style: « Il me faudrait des journées de 25 heures!». Ceux qui seront arrivés à l’heure passeront pour des paresseux; - Quand vous déambulez dans les couloirs, portez toujours sous le bras un épais dossier et prenez un air absorbé et pressé. Regardez le sol en marchant d'un pas ferme; - Plaignez vous régulièrement et à la cantonade d’être débordé, n’acceptez qu’à contre-coeur les nouvelles tâches (même si vous n’avez presque rien à faire); - Encombrez votre bureau d’une montagne de dossiers; - Veillez à partir le soir le plus tard possible et que ça se voie. Peut importe si vous avez passé votre après midi à regarder voler les mouches ou à surfer sur Internet. Le top du top : Guettez le départ de votre patron (s'il finit tard) et prenez le même ascenseur que lui en partant; - Pour montrer que vous allez au bout de vos forces pour le travail, buvez ostensiblement beaucoup de café (avec ou sans caféine, la différence n'est pas visible) ; - Prenez vos pauses, possiblement nombreuses et longues, à l’abri du regard de quiconque. Revenez au travail en pestant haut et fort contre votre propre surbooking. Pour paraître compétent : - Arrivez en réunion avec un épais dossier, pouvant contenir des documents qui n’ont rien à voir avec le sujet ; - De temps en temps, faites semblant de fouiller dedans, comme pour vérifier un point de détail; - Apprenez par cœur un ou deux chiffres précis et placez les dans le débat. Par exemple : « Vous annoncez cher collègue que nous avons fait l’année dernière 2.5 M€ de chiffre d'affaire avec l'Italie, je vous reprends, ce chiffre est de 2 545 823 €». Admiration générale... Mais se soucier de sa carrière justifie-t-il de vendre son âme au diable? C'est à vous d'en juger...

  • Comment bien choisir son coach

    Chaque coach a sa personnalité, son histoire, son expérience, il peut également être "pointu" dans un domaine qui vous touche particulièrement et avoir des préférences sur les outils qu'il utilisera si vous décidez de travailler avec lui. «Coaching» est en fait un terme générique qui recouvre une multitude de réalités parfois très contrastées. Avant de vous engager avec un professionnel, même celui-ci est précédé par une excellente réputation, il est donc important de vous assurer d'un certain nombre de points le concernant. Cette démarche vous évitera déconvenues, malentendus, pertes de temps et d'argent. En premier lieu, renseignez-vous sur: - Son CV, ses références, publications, les avis publiés de ses anciens clients, la pertinence de sa carrière reliée ou non au coaching; - Ses accréditations, ses certifications; - Ses méthodes et outils, ce en quoi ils peuvent vous être utiles; Jaugez ensuite sa personnalité, sa vision du métier, et appréciez tout simplement si vous sentirez assez en confiance avec lui pour envisager un travail productif à ses côtés. La majorité des coachs professionnels (sérieux) vous propose une première séance gratuite et sans engagement au cours de laquelle vous pouvez passer en revue les différents points de vigilance décrits ci-dessus.

  • Différences entre un coaching et une psychothérapie

    Le psy est un psy, et le coach n'est pas un psy. Souvent appelé "Thérapie du bien-portant", le coaching vise bien plus à mobiliser des ressources qu'à guérir. Sa démarche concrète et pragmatique est centrée sur le «en quoi» ou sur le «comment» atteindre des objectifs bien précis, induisant des progrès immédiats vers une réussite rapide, en 10 à 12 séances maximum. A la différence du psychothérapeute, dont les cures peuvent parfois durer des années, le coach interroge très rarement son client sur son lointain passé et sur les causes de ses comportements, il reste ainsi très proche du "ici et maintenant". Il développe une vision valorisante de la personne en l'invitant à une plus grande confiance en ses potentiels et à une plus grande créativité dans sa vie. Le psychothérapeute soigne des patients, le coach entraine des "champions".

Tout afficher

Pages (24)

  • Coaching Réunion | Coach Réunion | La Réunion

    Depuis 2008 Tel: (+262) 0692 873 202 Email: Coachreunion974@gmail.com - COACHING PROFESSIONNEL - SUPERVISION DE COACHS - FORMATION - MEDIATION ​ REUNION MAYOTTE MAURICE +Reste du Monde En présentiel et à distance TOUS LES SERVICES Le coaching individuel ​ La supervision de coachs Le coaching d'organisation ​ Les formations ​ Le codéveloppement professionnel ​ ​ ​ https://www.jesuisexpert.fr Le coaching d'équipes ​ L'orientation de carrière ​ Le conseil aux recruteurs ​ La médiation judiciaire et conventionnelle ​ L'animation de Focus Groups ​ ​ LES ACCREDITATIONS DE COACH REUNION CONSULTING: © Copyright

  • LES CHIFFRES | Coach Réunion

    TOUS LES SERVICES Coach Réunion Consulting en chiffres c'est: ​ Une entreprise créée en 2008 Plus de 250 références clients Un catalogue comprenant 17 formations standard 3 implantations géographiques (Réunion, Mayotte, Ile Maurice) ​ ​ ​ Retour à la page d'accueil

  • SUR LE CODEVELOPPEMENT | Coach Réunion

    Questions fréquentes : ​ Q: Quels sont les objectifs d’un Groupe de Codéveloppement? ​ R :Apprendre à agir autrement en portant un regard différent sur sa propre situation. La variété des perspectives partagées permet aux participants d’élargir leurs propres visions et de prendre du recul. À la fin des rencontres les clients arrivent à voir plus clair, plus large et plus loin A quels bénéfices peut-on s’attendre en participant à un groupe de Codéveloppement? • Prendre un recul face aux problématiques rencontrées dans l’action; • Savoir aider et demander clairement de l’aide sur le plan professionnel; • Savoir travailler en groupe; • Apprécier les expériences (erreurs et réussites) des autres participants; • Se donner du temps pour regarder les expériences vécues avec un regard nouveau; • Explorer et évaluer des alternatives nouvelles aux situations professionnelles du moment; • Mieux distinguer ce qui est essentiel de ce qui est secondaire; • Augmenter sa puissance personnelle dans la pratique professionnelle; • Mieux se connaître professionnellement; • Créer des relations de collaboration avec des collègues. ​ ​ Q: Comment fonctionne un Groupe de Codéveloppement Professionnel? ​ R: Les participants se réunissent une fois par mois en moyenne pour une séance d’environ deux heures et demi à trois heures(selon le nombre de participants). Au cours de chacune des séances un des participants assume le rôle du « client ». Il présente au groupe la situation pour laquelle il désire recevoir de l’aide (une préoccupation, un problème ou un projet). Les informations partagées dans les séances ont un caractère confidentiel. Les autres participants assurent les rôles de « consultants ». Le déroulement de la séance de codéveloppement professionnel suit la méthode mise au point par Adrien Payette et Claude Champagne. Au début de chaque séance le client de la séance précédente fait un point sur ce qu’il a accompli par rapport aux sujets présentés au groupe. Le rôle de l’animateur est de faciliter la dynamique du groupe et de créer un contexte où la confiance et la bienveillance existent et d’encourager la collaboration entre les participants. ​ ​ Q: Quels sont les principes du codévelopement? ​ R: Ses six principes sont : La pratique génère des savoirs que la science ne produit pas; Apprendre une pratique professionnelle c’est apprendre à agir; Échanger avec d’autres permet des apprentissages impossibles autrement; Le praticien en action est une personne unique dans une situation unique; La subjectivité de l’acteur est aussi importante que l’objectivité de la situation; Le travail sur l’identité professionnelle est au cœur du codéveloppement. ​ ​

Tout afficher