top of page

Votre égo, un ami ou un ennemi ? Trier le bon grain de l'ivraie



Nous nageons et surnageons tous dans le politiquement correct. Avez-vous remarqué que le simple fait d'évoquer l’égo d’un collègue, d’un ami, d’un chef, revient à le couvrir d’infâmie?


Le mot « Ego » a en effet pris un sens péjoratif, bien loin sans doute de toute réalité équilibrée.


Faisons ici un point sur ce qu'il est est exactement.


En psychologie, il est défini comme la représentation et la conscience que l'on a de soi-même, et il joue un rôle crucial dans notre personnalité.


Surdimensionné, il peut avoir des conséquences négatives.


Il se caractérise alors par une surestimation de ses capacités, une attitude arrogante, et parfois une apparence de confiance cachant une fragilité interne. Derrière ces comportements supérieurs ou défensifs peut se cacher une faible estime de soi.


L'ego peut être à la fois une aide et un obstacle, suivant la manière dont il est exprimé.


Bien géré, il contribue au développement de la confiance en soi et à la reconnaissance de nos besoins et limites. Il peut encourager des comportements altruistes, l'humilité, et la conscience de nos imperfections.


Dans certains domaines, comme par exemple la chirurgie ou la politique, un ego fort est requis pour prendre des décisions et encaisser la pression.


Trop prononcé, il peut toutefois conduire à des tensions interpersonnelles, à l'isolement social, ou même à la dépression. Il peut être à l'origine d'un besoin excessif de reconnaissance, d'un comportement égocentrique et de la difficulté à accepter les critiques.


Pour l'aider à se développer de manière saine, il est conseillé de s'en détacher progressivement pour retrouver la paix intérieure, de l'accepter comme un garde-fou dans les situations extrêmes, et d'apprendre à se connaître en profondeur pour ne plus se laisser envahir par lui.


Cela implique de dépasser une vision de soi limitante et de reconnaître l'ego comme une simple partie de notre identité, sans s'y identifier pleinement.


Lorsqu'il est équilibré, il agit comme un ami bénéfique pour notre bien-être.

Mais surdimensionné, il contrôle nos actions et réactions et se révèle un ennemi qui nous éloigne de notre être essentiel.


Il devient crucial de discerner et de réguler son influence pour nous rapprocher d'une vie plus authentique et sereine.

 

Auteur : Jean Noël BRUERE

Droits réservés : Coach Réunion Consulting 2023 ®

 

11 vues0 commentaire
bottom of page