Questions d'autonomie et de responsabilité

Dernière mise à jour : 28 août




Dans votre pratique de coach professionnel, il vous revient de vous poser à tout moment la question :


« Suis-je en train de vouloir plus pour mon client que ce client lui-même ? »


Si au détour d’une séance votre réponse devient positive, vous savez qu’à cet instant vous n’êtes plus aidant, que vous mettez la main sur la personne, que vous exercez une emprise sur elle.


Le contraire de ce qui est utile pour la faire avancer vers ses objectifs tout en restant dans votre éthique et dans votre déontologie.


Il est alors impératif pour vous de rétablir votre position en marquant un arrêt de jeu, en méta-communiquant sur ce point avec le client et en recadrant courageusement votre mission.


« Je vais vous apprendre à vous passer de moi »


C’est un principe essentiel (et paradoxal) de la discipline, le coaching vise l’autonomie et la responsabilité des personnes accompagnées.


Acceptez toujours de quelqu’un qu'il ne soit pas/plus client, mais refusez résolument d’être plus client que lui.



Auteur: Jean-Noël BRUERE

Droits réservés COACH REUNION CONSULTING

19 vues0 commentaire