top of page
  • Writer's pictureJean Noël Bruère

Le manager créosote : Un loup dans votre bergerie



Ca y est, vous avez déniché l’oiseau rare, ce manager nouvellement recruté et installé dans votre entreprise est un véritable champion de l'efficacité.


Ses tableaux Excel sont tirés au cordeau, ses projets finissent toujours dans les temps et les chiffres semblent lui donner raison.


Bravo !


Mais…


Mais le temps passant et ce cadre prenant peu à peu sa place, vous observez des signes inquiétants :


1.  Une fixation sur la réduction des coûts à l'extrême et sur l'efficacité opérationnelle;


2.  Une valorisation excessive des indicateurs de performance  au détriment d'autres formes d'évaluation plus nuancées. C’est un champion du reporting chiffré;


3.  Une intolérance pour les nuances, le dialogue, l'esprit critique ou les suggestions d'amélioration;


4.  L’élimination systématique des projets jugés non immédiatement rentables;


5.  La préférence pour l'obéissance et la conformité plutôt que pour l'innovation et la pensée indépendante;


6.  Les départs de collaborateurs créatifs, originaux ou dissidents se multiplient.


Diagnostic : vous avez certainement affaire à un manager créosote.


Ce profil est celui d’un professionnel extrêmement performant sur le court terme mais dont le style de gestion, hautement toxique, peut à terme entraîner la ruine de votre entreprise.


Rien que ça !


Son surnom, inspiré du buisson créosote (Larrea tridentata), évoque sa capacité à prospérer dans des conditions extrêmes en éliminant toute forme de compétition autour de lui grâce à la substance toxique qu'il secrète, la créosote.


Comme cet arbrisseau des zones désertiques d’Amérique du Nord, il est particulièrement destructif. 


Pour maintenir ou améliorer la performance, il supprime toute forme de divergence et déploie des stratégies pour éradiquer la concurrence interne, souvent au détriment de la créativité et de la santé organisationnelle.


Dès lors, les dangers pour votre structure sont bel et bien:


-      La suppression de la diversité et de l’esprit d’innovation;


-      L'établissement d'une culture de la peur ;


-      La promotion d'une obéissance aveugle ;


-      Le découragement des initiatives;


Et finalement, l'incapacité à s'adapter aux changements, pouvant la conduire à un irréversible déclin.


VOUS AVEZ FAIT RENTRER UN LOUP DANS VOTRE BERGERIE !


Vous en séparer dès que possible est de la première urgence. Inutile en effet d'essayer de le raisonner, les créosotes ont la tête dure.


Vous pourrez ensuite de tirer les leçons de cet épisode et tout faire pour éviter de retomber dans ce même piège.


Pour assurer votre succès à long terme, valorisez une culture organisationnelle saine axée sur la créativité, l'innovation, la diversité et le bien-être des employés.


Ajustez les critères de promotion ou de recrutement, renforcez les valeurs organisationnelles et mettez en place des formations pour promouvoir un leadership éthique et inclusif.


Il en va de la santé et de la pérennité de votre entreprise.

 

 

Auteur : Jean-Noël BRUERE

Droits réservés : COACH REUNION CONSULTING 2024 ®

41 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page