top of page

Conduite du changement: "Ah ça, mais vous ne pensez donc qu’à changer !"



Mais que peut bien faire cet emprunt approximatif à Cyrano de Bergerac dans le titre de cet article dédié au management?


On ne trouve en effet que peu de lien entre ce héros au long nez et vous, dirigeant soucieux d’imprimer votre marque dans votre organisation.


Et pourtant…


Pourtant, ne trouvez-vous pas une parenté entre la fringale des compagnons de Cyrano et celle, très à la mode, des managers pour le changement ?


On ne compte plus par exemple les fiches de poste mentionnant la mission fourre-tout : « Conduite du changement ». Faire bouger les lignes est ainsi devenu une fin en soi, comme si toute gestion de père de famille relevait du pêché capital.


Mais mis à toutes les sauces, cette mode perd pourtant tout son sens. Elle peut même devenir nuisible.


Pour vous, manager ou dirigeant, voici mes conseils de coach pour éviter ce piège.


En premier lieu, apprenez à vous repérer.


Un bon tableau valant mieux qu’un long discours, voici comment cartographier les 4 familles de changement, suivant que celui-ci est imposé ou volontaire, progressif ou brutal (1).


Ceci fait et une fois positionné dans ce tableau, choisissez la bonne stratégie managériale. La rencontre des axes, changement « progressif ou brutal » et changement « imposé ou volontaire » vous donne le choix entre:


1. Un management de type directif/coercitif


Approprié au changement de crise (brutal/imposé), conduit par des équipes internes avec des spécialistes.


- Une équipe restreinte prend en charge le problème à l’origine de la crise et propose une solution rapide, et soutenable ;


Le commandement est centralisé, les apports extérieurs sont des avis d’experts.


2. Un management de type éducatif/relationnel


Adapté au changement adaptatif (brutal/volontaire)


- Allez à la rencontre de tous les acteurs et informez les du changement ;


- Travaillez avec vos collaborateurs sur les méthodes de travail impactées par ce changement.


L’accompagnement est possible par de grands cabinets de consultants.


3. Un management de type management de projet


Convenant au changement prescrit (progressif/imposé)


- Une équipe projet définit une démarche de réalisation du changement et un groupe de travail propose et met en œuvre des solutions ;


- Veillez à son acceptation au sein de l’entreprise.


L’accompagnement est là aussi dans les compétences de grands cabinets de consultants.


4. Un management de type collaboratif/participatif


Pour un changement construit (progressif/volontaire)


- Expliquez le changement et faites participer les acteurs à son déploiement.


Pour ces missions, vous pouvez faire appel à des petits ou moyens cabinets, plutôt orientés vers la psychologie et/ou vers le coaching.


Vous avez maintenant les outils pour commencer à faire bouger les lignes, et en connaissance de cause.


Bonne chance…




Auteur : Jean Noël BRUERE

Droits réservés Coach Réunion Consulting ®


Renvoi (1)

Changement imposé : Lié à l’environnement

Volontaire : Résultant du choix des dirigeants

Brutal : Modification globale du système organisationnel

Progressif : Evolution avec des phases de transition avec l’ancien système.

14 vues0 commentaire
bottom of page