top of page

Codéveloppement professionnel : Sachez ce que vous achetez

Dernière mise à jour : 21 févr. 2023



Décider de proposer le Codéveloppement Professionnel et Managérial (CODEV) à vos collaborateurs est une chose, choisir judicieusement un prestataire en est une autre.


L’offre dans ce domaine foisonne et nombre de dilettantes se disent animateurs de CODEV sans en avoir ni les outils, ni les compétences.


Dès lors, le risque est important de confier vos équipes à un quelconque apprenti sorcier, bon vendeur de lui-même, pour un exercice qui au bout du compte décevra tout le monde.


Mais comment éviter de se tromper?


Je vais tenter de vous y aider en partageant avec vous un constat.


Il existe deux types d’animateurs en CODEV, les compétents, et les autres.


Mauvaise nouvelle : ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau.


Vous pouvez toujours faire un « casting » en demandant à chacun de produire ses attestations de formations et ses références, ça vous permettra déjà d’éliminer les Codéveloppeurs improvisés.


Mais au-delà de ces informations, il existe un indicateur fiable, qui les différencie efficacement.


Ce marqueur, c’est la durée de leurs séances.


Ainsi, des séances très brèves, très à la mode en ce moment, correspondent presqu'à coup sûr à une profonde méconnaissance de l'alchimie du Codéveloppement et de ses précieux apports.


Ces séances abrégées, c’est en effet:


· Un animateur stressé et hyper directif, en position haute ;


· Une ambiance tendue au cordeau. Tac au tac, pas de réflexion approfondie, pas de temps pour la recherche, pour les tâtonnements ;


· « Vite vite vite, il faut tenir dans le temps imparti ! » ;


· Et au bout du compte une intelligence collective aux abonnés absents.


Alors que celles « normales », de 2 à 3 heures c’est:


· La prise du temps nécessaire pour laisser venir les idées ;


· L’acceptation tranquille des silences, des pauses pour réfléchir ;


· Un facilitateur assez solide pour tenir la distance, formé et expérimenté, disposant des meilleurs outils, sachant repérer et interpréter les signaux faibles;


· Le respect du cadre et de la position résolument basse de l’animateur;


· La bienveillance et le parler-vrai garantis et éventuellement recadrés dans chaque intervention ;


· La liberté du groupe de produire toutes les idées qui lui viennent quand elles lui viennent, divergentes, convergentes, farfelues, possiblement dérangeantes…


Prendre son temps, réfléchir posément, est décidément passé de mode dans l’univers des organisations.


Votre choix est donc malaisé.


Mais vous devez vous décider entre une pratique qui peut porter tous les noms, sauf celui de Codéveloppement Professionnel, dont les séances «flash» servent surtout à camoufler les limites de leurs promoteurs, et l’autre, « orthodoxe » et éprouvée :


- Permettant l’émergence d’une l’intelligence collective, le groupe apprenant de ses propres expériences et de celles de ses membres;


- Favorisant la confiance, l’écoute et la communication ;


- Produisant des pistes de réflexion innovantes ;


- Aidant à se poser, à prendre du recul.


A vous donc de choisir entre les hamburgers des fastfoods et les plats mijotés des restaurants traditionnels.




Auteur : Jean-Noël BRUERE

Droits réservés Coach Réunion Consulting 2023 ®


31 vues0 commentaire
bottom of page