top of page
  • Writer's pictureJean Noël Bruère

ASSERTIVITE: CAS PRATIQUES COMMENTES



L'assertivité, beaucoup de monde en parle, mais sait-on vraiment de quoi il s’agit ?


Pas si sûr!


Raison de plus pour clarifier ici cette compétence clé, si importante pour réussir dans le monde professionnel.


Nous le ferons en analysant 3 cas pratiques:


Cas Pratique 1: Pas d’accord !


Dans cette réunion tendue au cordeau, Jean fait face à un désaccord franc et massif avec les autres participants concernant la stratégie à adopter sur le projet Lambda.


Ca tombe bien, il vient juste de bosser le sujet de l’assertivité avec son coach.


Dès lors, au lieu de s'imposer de manière autoritaire, comme il avait l’habitude de le faire, il se décide pour une approche différente.


Il commence par écouter activement (1) les points de vue de ses collègues, puis par exprimer ses propres inquiétudes en évitant de faire tout jugement.


La formulation de Jean est soigneusement choisie pour éviter des expressions accusatrices, préférant dire "je remarque que..." plutôt que "vous avez tort de...".


Il propose ensuite de réunir les contributions de chacun lors d'un échange libre d’idées.


En adoptant cette posture, Jean a instillé une atmosphère collaborative, alliant respect mutuel et recherche de solutions communes.


Il a pu ainsi non seulement de résoudre le désaccord, mais aussi et peut-être surtout de renforcer la cohésion et l’efficacité au sein de l'équipe.


Cas Pratique 2: Trop c’est trop !


Y’en a marre !


Marie est chargée comme un mulet et ressent un déséquilibre grandissant entre sa masse de travail et ce qu’elle peut humainement réaliser.


Elle est aussi formée à l’assertivité, et au lieu de refuser catégoriquement de prendre de nouvelles tâches, elle demande une rencontre avec son patron pour discuter calmement de son emploi du temps.


Elle se présente bien préparée, avec un aperçu clair de ses missions actuelles et des suggestions viables pour améliorer sa gestion des priorités.


Avec l’aide d’une communication ouverte et respectueuse, Marie expose ses besoins sans adopter sa posture habituelle à l’emporte-pièce.


La discussion aboutit à un accord pour une répartition plus « écologique »  de sa charge de travail.


Cas Pratique 3: Moi y’en a vouloir des sous !


C’est un sujet qui met plein de gens mal à l’aise, c’est aussi le cas de Thomas.


Il aspire à une promotion.


Conscient de l'importance d'une négociation assertive, il prépare minutieusement ses arguments, mettant en avant ses réalisations au sein de l'entreprise.


En abordant le sujet avec son patron, il se retient de toute exigence ou confrontation directe, préférant s'engager dans un dialogue constructif pour discuter des possibilités et opportunités futures que l'entreprise pourra lui offrir.


Il réussit ainsi à s'affirmer sans imposer sa demande, ouvrant la porte à une belle (et nouvelle ?) considération mutuelle.



 


Les expériences réussies de Jean, de Marie et de Thomas illustrent bien l'importance de l'assertivité (l'affirmation de soi dans le respect des autres) dans diverses situations professionnelles.


Celles-ci ne représentent qu’une infime partie des cas où cette « soft skill » est utile et profitable.


Lorsqu'elle est bien maîtrisée, elle induit des interactions productives et respectueuses pour tout le monde, tant pour soi que pour ses partenaires de travail.


Une bonne nouvelle pour finir: Elle s'apprend avec l'aide d'un professionnel spécialisé, pourquoi pas celle d'un bon coach?


 

 

Auteur : Jean-Noël BRUERE

Droits réservés Coach Réunion Consulting 2024 ®

 

 

(1)        L’écoute active vous invite à saisir chaque détail du message, verbal ou non, de la personne qui communique avec vous. Cela permet de lui faire savoir que votre attention se focalise sur lui et que vous avez entendu et compris son message.

45 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page