top of page
  • Writer's pictureJean Noël Bruère

LES 8 LEVIERS DE L'ELOQUENCE



Vous n'arrêtez pas d'observer autour de vous ces collègues orateurs talentueux auprès desquels vous vous sentez tout petit, incapable de produire une de ces argumentations percutantes, enjôleuses et convaincantes dont ils ont le secret.


Et vous vous sentez petit, petit...


Vous sentez petit certes mais s'il vous plait, arrêtez de vous sentir tout seul dans cette galère et condamné à y rester


Le manque d'éloquence est certes embarrassant, mais il peut se corriger.

Il s'agit là en effet d'une compétence précieuse pour augmenter la capacité d'influence et favoriser les interactions constructives. Elle aide aussi à présenter des idées de manière convaincante, à inspirer confiance et à faciliter la prise de décisions partagée.


Mais elle a aussi ses limites...


Un discours bien formulé est insuffisant s'il manque de contenu substantiel ou de sincérité et une facilité à s'exprimer sans empathie peut être en réalité manipulatrice ou superficielle.


Ces précautions prises, voici ce que vous pouvez faire pour acquérir les compétences si enviées de ces beaux parleurs à l'élégant ramage :


1) Connaissez votre sujet à fond :


Pour le faire avec assurance, vous devez bien comprendre et maîtriser ce dont vous allez parler.


Une préparation minutieuse vous permettra à chaque fois de structurer votre propos de manière logique, cohérente et attrayante.


2) Pratiquez régulièrement, exposez-vous :


Cette compétence si enviée se renforce avec la pratique.


Saisissez au vol toutes les opportunités pour parler en public, même pour de petits groupes, pour habituer votre esprit à formuler les pensées de manière fluide et claire.


Acceptez de faire quelques "Flops" au début, c'est votre prix à payer pour progresser.


3) Recherchez des feedbacks constructifs :


Après chaque intervention orale, solliciter des retours de la part des collègues et mentors est crucial pour identifier les points forts et les faiblesses de votre style.


4) Soignez votre diction et votre élocution:


Travaillez-les en pratiquant la lecture à voix haute.


Utilisez des virelangues ("Ton thé t'a-t-il ôté ta toux?" par exemple) et d'autres exercices linguistiques pour rendre votre articulation claire et fluide.


5) Surveillez et apprivoisez votre langage non-verbal :


Votre corps parle avec autant d'éloquence que vos mots.


Votre posture, votre contact visuel et vos gestes peuvent appuyer ou contredire votre discours.


Là aussi, entrainez vous et demandez du feedback. Vous pouvez aussi vous filmer en action et revisionner vos "rush".


6) Maitrisez vos voix intérieure et extérieure :

Une bonne respiration est fondamentale pour un discours fluide et une bonne intonation.


Les techniques vocales peuvent également être affinées avec des cours de théâtre ou de chant.


7) Observez et inspirez vous des grands orateurs :


Apprenez en écoutant leurs discours et en analysant leurs stratégies pour émouvoir et persuader leur public.


Prenez des modèles qui vous plaisent.


8) Forgez patiemment votre confiance en vous :


C'est des principaux un piliers de votre éloquence en devenir.


Vous la gagnerez avec la pratique, autant avec vos échecs qu'avec vos moments de gloire.


Préparez-vous bien, ça augmentera naturellement votre assurance lors de chacun de vos "show".



 


Ces 8 stratégies nécessitent un engagement constant, mais leur déploiement peut entraîner une amélioration significative de votre aisance et de votre efficacité oratoires.


Rappelez-vous cependant que même si elles peuvent ouvrir des portes et renforcer votre leadership, pour être efficaces sur le long terme, elles doivent toujours être employées avec authenticité et intégrité.


Auteur: Jean Noël BRUERE

Droits réservé: Coach Réunion Consulting 2024 (R)

28 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page